logo hiliup blanc

Numérique Engagé

Numerique enagage et reponsable

 

Inconscients ! Oui, on l’avoue, tout au début de l’aventure Hiliup nous avions juste une idée de l’impact du numérique. Difficile aussi de regarder en face certaines facettes de notre support. La solution ? Continuer sans savoir. Ou bien : chercher, fouiller, creuser, et découvrir parfois le pire (à en perdre espoir). Parce que, savoir, était un mal nécessaire. Pouvoir mieux refuser pour avancer vers qui nous semblait juste et reprendre confiance à chaque pépite ou solution trouvée.

Pendant ce cheminement nous avons été aidés, mais surtout, nous pensions à vous.

Comment faire ? Vous emmener, partager, et découvrir que vous avez le pouvoir de tout changer !
Le temps était venu de vous raconter le Numérique engagé. Nous lui avons donné le temps qu’il fallait pour grandir et murir.
Aujourdhui le livre peut être entre vos mains et nous en sommes heureux. Voici d’ailleurs, préparée pour vous, une petite ballade à travers le sujet. Elle est pontuée d’éléments qui nous tenaient à coeur, pour vous donner l’irrésistible envie 😉 de lire la version intégrale.

L’utopie a changé de Camp !

Imaginez, le digital, royaume de “l’illimité” dans les ressources comme dans les usages et “gratuit” ! Où le numérique des giga-structures guide le monde et tout le monde s’en accommode. Où l’empreinte carbone, l’énergie et les ressources utilisées ne comptent pas (du moins on les ignore).

Imaginez les réactions, quand nous avons parlé de développer en France, un modèle basé sur la permaculture humaine, sans vente de données et payant, pour avoir les moyens de nos valeurs ? Vous pensez bien qu’on nous a considéré (au mieux !) comme des utopistes !

Aujourdhui l’utopie a changé de camp !
Le numérique n’est plus aussi magique qu’on nous l’avait fait croire. Le trafic de données, les intéractions nocives, le “toujours plus” de production et de consommation écocides, la déshumanisation, l’influence, sont maintenant des éléments reconnus. Une conscience individuelle et collective est peu à peu montée.

l’engagement, ça se vit ! on vous explique tout !

L’utopie a changé de Camp !

Le concept en un shéma

Principes du Numérique Engagé

Le grand paradoxe

Le numérique a cette étrange particularité d’être à la fois incontournable impalpable et invisible. Mais paradoxalement plus on « dématérialise », plus on a besoin de matière et d’énergie.

VENTE DE DONNEES ? NI VUE NI CONNUE !

Pourquoi sommes-nous passés pendant longtemps à côté d’un des impacts majeurs du numérique ?

Parce que le principe est ancré en nous depuis la création du “gratuit-illimité” ?
Parce que les outils basés sur le trafic des données personnelles et d‘utilisation ont servi à tous ?
Parce le modèle économique est unique, incomparable, inconcevable ?

Nous pensons toujours à une quantité finie. On s’est dit : “Mes données ? Prenez-les ! ”, comme s’il s’agissait d’une fois pour toutes. Mais en réalité :

  • La mutation perpétuelle en fonction de l’utilisation, permet de revendre des e.profils toujours plus riches, en continu et à l’infini.
  • Les fonctionnalités et outils extraient aux utilisateurs et soumettent aux acheteurs de façon de plus en plus précise.
  • Les avancées technologiques permettent une collecte, analyse et revente de plus en plus rapide.
  • Les flux créés sont exponentiels. Nous sommes 5 milliards à être connectés, et nous serions, chacun, en interactions plus de 2600 fois par jour…

STOCKAGES ET FLUX DE DONNEES ? MYTHE ET REALITE 

On a du mal à l’imaginer mais tout passe par les DATA CENTERS (centres de données). Ceux-ci reposent sur un réseau de ressources, de traitement, et de stockage, capables de distribuer des applications et des données partagées. Même ce que l’on appelle poétiquement le cloud (nuage) n’est autre qu’un stockage au sein d’une infrastructure bien réelle.

10 à 15 % de l’impact environnemental du numérique est directement lié.

Un Data Center de 10 000 m2 consomme en moyenne autant qu’une ville de 50 000 habitants.

Les analystes, quant à eux, prévoient que Le Big Data (qui désigne des mégadonnées ou des données massives) et l’émergence de l’IA auront multiplié par 3 la quantité de données créées et répliquées, d’ici à 2025, pour atteindre plus de 180 zettaoctets.
NB : Plus les données sont nombreuses et plus elles voyagent loin, longtemps, souvent, plus l’activité est impactante.

C’est pour cette raison que l’engagement à limiter les flux et à choisir un datacenter éco-responsable a un impact énorme.

Le nuage illimité ? Juste une illusion !

Flux de données ? L’impact est réél !

Sur la terre comme sur les utilisateurs ! Choisir de créer et d’utiliser un outil qui limite naturellement les flux et laisse naturellement toute sa place à l’humain.
Une production et une consommation conscientes alliées permettent d’agir.

Cycle digital sans vente de données

Intelligence Naturelle

La nature a doté l’humain de ces merveilles parfois oubliées : pensée, projection, empathie, intuition, créativité, écoute, rêve, doute, reconnaissance… mais surtout cette incroyable possibilité de s’unir aux autres vivants pour évoluer. Et si c’étaient les humains conscients de leur juste place qui avaient des pouvoirs illimités ? Rien n’a jamais été plus vrai que l’intention. Ensemble, tout est possible !

Numérique Engagé

Quant à la juste place de l’outil numérique, ne serait-ce pas d’être « utile » comme à son origine ? Un facilitateur, voire un déclencheur qui fait passer de l’impulsion à la réalisation ? Et s’il était pensé pour être parfaitement intégré à l’action ? Une technologie alliant l’essentiel de la performance digitale à la valeur de l’humain. Intelligence Naturelle et outil numérique engagé, pour créer le meilleur.

Parce que nous sommes 5 milliards à être connectés, c’est l’effet papillon ! Chaque clic, multiplié par tous, a des répercussions incroyables pour un impact positif.

Cliquez ici pour découvrir le livre

Édite le 23 février 2024